Etat actuel du projet

La Conférence dispose maintenant d'une politique et d'un outil pour l'évaluation des programmes et des Facultés de Médecine. La politique est fondée sur la nécessité de la cohérence entre les besoins de la société, les objectifs du programme, les moyens de formation mis en œuvre dans le programme et la vérification de l'atteinte des objectifs du programme par les étudiants. C'est à l'usage que l'outil, c'est à dire les modalités, pourra être amélioré. La dernière révision du texte a été faite à la suite de la réunion plénière de la CIDMEF tenue à Tours au mois de mai 2001.

 

Le seul but de l'évaluation d'un programme ou d'une Faculté est la rétroaction auprès des responsables de celle-ci, sans visée sanctionnante, comparative, classante ou uniformisante. Les responsables des Facultés qui se sont prêtées aux expériences pilotes ont tous reconnu l'aide qu'un tel rapport d'évaluation leur a apportée. Quant aux évaluateurs, selon leur provenance, l'expérience a été enrichissante sous plusieurs aspects. Ils ont pu voir en application la politique que s'est donnée la ClDMEF, un processus complet d'évaluation à visée pédagogique.

 

A l'égard du financement, tout comme à l'égard le la politique d'évaluation, il faut noter que l'AUF a fait de l'évaluation des programmes et des établissements une de ses priorités.