La CIDMEF

La Conférence  Internationale des Doyens et des Facultés de Médecine d’Expression Française a été fondée le 23 janvier 1981 à Abidjan dans le cadre des Journées médicales africaines.

André Gouazé a proposé aux doyens des facultés francophones de constituer un réseau d’échange, d’entraide et de coopération, en réponse notamment aux problèmes pédagogiques et organisationnels des jeunes facultés.

Le siège de la CIDMEF est à Tours, en France.

Aujourd’hui la CIDMEF associe plus de 130 facultés de 40 pays, répartis en 5 grands ensembles :

  • L‘Afrique au Sud du Sahara et Madagascar
  • Le Maghreb, l’ Égypte et le Liban
  • L’Amérique avec le Québec et Haïti
  • L’Europe autour de la France avec la Belgique, la Suisse, la Roumanie et la Moldavie
  • L’Asie du Sud Est : le Vietnam, le Cambodge, le Laos et la Chine.
La politique de la CIDMEF a été fixée d’emblée et n’a pas varié : aider les facultés dans leur mission de formation des futurs médecins et de leurs enseignants. Cette qualité de formation est en effet un facteur essentiel de la qualité des soins et donc de la santé.
Les Facultés n’ont pas toutes le même niveau de développement, le même environnement, les mêmes ressources. Toutes cherchent à améliorer la qualité de leurs formations pour mieux répondre aux besoins de santé des populations  et ainsi mieux assumer leur responsabilité sociale.
 
La CIDMEF met à disposition des Facultés toute une panoplie d’actions concrètes, de terrain, adaptées aux besoins particuliers des Facultés.

Ces actions sont organisées, réalisées et analysées au sein  de 3 Conseils :
- Le Conseil  pédagogique,
- Le Conseil scientifique,
- Le Conseil d’évaluation,
en liaison directe avec les facultés qui les sollicitent.

Les acteurs appartiennent aux facultés-membres et constituent un réseau d’experts dans les différents domaines de la pédagogie, de la recherche ainsi que de la structuration et de la gouvernance institutionnelles. 

La CIDMEF est un grand réseau d’estime et d’amitié et constitue le socle  de la francophonie médicale. 
 
La CIDMEF agit en partenariat privilégié avec :
  • l’AUF (Agence Universitaire de la Francophonie) dont elle est le premier réseau institutionnel et qui apporte une contribution majeure à son financement.
     
  • L’OMS avec laquelle une coopération étroite est établie, notamment dans le domaine de l’évaluation des facultés.
     
  • L’UNESCO qui a attribué à la CIDMEF une chaire au titre de la formation à la recherche clinique dans les pays en développement.
     
  • Le CAMES (Conseil Africain et Malgache pour l’Enseignement Supérieur) que la CIDMEF soutient activement notamment par la préparation pédagogique des candidats au concours d’agrégation de Médecine.